logo naveau assurances pour entreprises blanc

Un contrôle technique pour l’immobilier ? Vous ne rêvez pas. Cela est possible grâce à ImmoPass et Baloise

immopass baloise

Table des matières

Baloise Insurance aide à évaluer les frais de rénovation et d’entretien avec la start-up wallonne ImmoPass

Baloise Insurance investit plus de 500.000 euros dans ImmoPass, une start-up wallonne innovante qui a développé un contrôle technique pour l’immobilier.

Les acheteurs potentiels ou les gestionnaires immobiliers peuvent parfaitement évaluer l’état technique de leur bâtiment et ainsi éviter des frais de rénovation imprévus. Pensez aux problèmes d’humidité, à la stabilité, à l’état du toit ou encore à la présence d’amiante.

Problèmes d’humidité, d’amiante ou toit en mauvais état

Le contrôle technique d’un bien immobilier ou le “check up” des bâtiments est un service supplémentaire que Baloise Insurance souhaite proposer aux syndics et aux particuliers.

La start-up wallonne ImmoPass, qui a développé cette solution, est active en Wallonie et à Bruxelles depuis 2019 et souhaite à présent s’implanter sur le marché flamand.

La start-up travaille en collaboration avec un réseau d’architectes et d’ingénieurs qui contrôlent l’habitation d’un point de vue technique: par exemple, l’état du bâtiment, si la structure est toujours en ordre et s’il y a des défauts techniques de construction. L’inspecteur diagnostique le bien sur quatre-vingts aspects techniques tels que la stabilité, le toit, l’état des pièces et les matériaux. Il vérifie également les documents disponibles, par exemple les irrégularités urbanistiques, les problèmes d’humidité ou la présence d’amiante. 

L’achat d’un bien immobilier est une étape financière importante et majeure dans notre vie et pourtant une inspection technique complète de l’immeuble est rarement effectuée. Bizarre, car on n’achète pas une voiture sans contrôle technique. Nous avons remarqué qu’il n’existait pas d’inspection aussi complète d’un bâtiment sur le marché et nous avons donc développé ImmoPass. L’audit et le certificat qui l’accompagne vous donnent une vue d’ensemble des frais. L’ImmoPass est également intéressant pour un syndic car il fournit un rapport neutre qui énumère la priorité des travaux nécessaires sur les parties communes d’un bâtiment ainsi qu’une première estimation budgétaire. L’indépendance de notre audit est souvent importante, car elle permet d’éviter les discussions sur la nécessité ou non d’exécuter des travaux et sur l’exactitude des devis proposés par les entrepreneurs. En d’autres termes, nous voulons créer de la transparence dans le marché immobilier et nous sommes très heureux que Baloise Insurance veuille nous soutenir dans cette démarche.” – Marc Guilmot, CEO et co-fondateur d’ImmoPass

Avantages pour les clients Baloise Insurance ayant un certificat ImmoPass

Le certificat d’ImmoPass a 3 niveaux qui indiquent l’importance du risque de dommages à l’habitation ou au bâtiment: vert (le risque est faible), orange (le risque est modéré) et rouge (le risque est élevé). 

Pour chaque niveau, Baloise Insurance a désormais formulé quelques avantages et/ou conditions qui prennent effet à partir du 1er janvier 2021.

Attention! Les frais de cet audit ImmoPass sont toujours supportés par le client. 

Combien ça coûte ? 

Pour un tel contrôle de qualité technique et un certificat ImmoPass, vous payez 399 euros pour une maison unifamiliale et 65 euros par appartement pour un immeuble de copropriété (avec un minimum de 500 euros).

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez-nous ! 

Sources: 

Baloise Insurance aide à évaluer les frais de rénovation et d’entretien avec la start-up wallonne ImmoPass

Baloise Insurance News